mercredi 6 juillet 2011

Hygiène naturelle infantile

J'ai un vague souvenir d'avoir lu, alors que Grande Cocotte était encore bébé, que des femmes africaines «savaient» quand leur bébé voulait faire ses besoins. Elles n'avaient qu'à le tenir à bout de bras au dessus du sol et le bébé faisait ce qu'il avait à faire. On considérait que les mères qui se faisaient pisser dessus, passé les quelques semaines d'adaptation après la naissance, étaient des mauvaises mères. J'avais aussi été fascinée de lire que dès que le bébé marchait à 4 pattes, il se rendait lui-même vers l'endroit approprié pour faire ses besoins.

Et puis j'ai rangé ça dans un tiroir, au fond de ma mémoire. Je suis retombée la dessus alors que Petite Cocotte avait environ 1 an. C'était un forum où des mamans françaises racontaient leur expérience HNI avec leurs tout petits. C'est là que j'ai allumé. Ce n'était pas seulement possible dans la brousse africaine, moi aussi je pourrais le faire ?!? Mais quand j'ai mis la main sur le livre d'Ingrid Bauer, Sans couches c'est la liberté, ma Cocotte était déjà rendue trop vieille, 18 mois. À cet âge, l'enfant a déjà appris a faire ses besoins dans sa couche.

C'est avec enthousiasme que j'ai débuté dès la première semaine suivant sa naissance avec Coco. À chaque changement de couche, au réveil, après une tétée, on lui proposait le lavabo (oui, parce que Big Baba participe aussi!) . On a été épatés du succès obtenu, même si on a continué à lui mettre des couches jusqu'à tout récemment. Eh oui, maintenant, Coco (6 mois) passe la plus grande partie de sa journée sans couche! Il a un tel contrôle sur ses fonctions d'élimination qu'on ne peut s'empêcher de s'étonner à tous les jours. La plupart du temps, il fait quelques pipis rapprochés le matin, mais l'après-midi, il peut facilement passer 3 ou 4 heures sans faire pipi. Et je dirais que 1 matin sur 2 il se réveille avec la couche sèche, donc une nuit de 13 heures sans uriner, malgré les réveils pour boire. 
Est-ce que ça paraît que je suis fière de mon Coco ? En tout cas, je suis vraiment contente des efforts qu'on a fait depuis 6 mois.

Mais là, n'allez pas croire qu'on fait l'HNI juste pour le plaisir de se vanter d'avoir un ptit mec qui fait pipi quand il entend pssss. Bien non, c'est pas ça le but. On le fait surtout par souci d'être à l'écoute de ses besoins, parce que personne au monde n'aime faire pipi/caca sur soi et macérer dedans. Et aussi il y a toute la question environnementale et économique. Un peu d'eau pour rincer le pot et bingo! Et ma grande récompense, c'est les ptites foufounes roses de bébé qui ne connaîtront jamais l'érythème fessier!

0 commentaires:

Publier un commentaire

Vos commentaires font toujours plaisir !